Aujourd’hui je vous parle de La Digitale : une plateforme d’outils éducatifs numériques responsables, que j’ai découverte lors d’un webinaire IF Profs. Des outils formidables que j’aimerais vous faire découvrir à mon tour (d’autant plus que la plateforme ne fait pas de marketing).

Formidables, pourquoi ? Car cette plateforme d’outils 1/ va vous faciliter la vie 2/ fonctionne sans publicité et ne collecte pas les données des apprenants 3/ permet de créer des séquences de cours motivantes et intuitives. Et ça en période d’école à distance, c’est un peu le Graal.

La Digitale, késako ?

La Digitale est un outil développé par Emmanuel Zimmert au CAVILAM de l’Alliance française de Vichy. La plateforme a été mise en ligne en novembre 2020 et comptabilise à ce jour entre 10 000 et 12 000 visiteurs par mois.

Lien vers le site de La Digitale

La Digitale tire son nom de l’anglicisme « digital » (qui renvoie en réalité au toucher), mais aussi d’une fleur vénéneuse du même nom (celle de la photo de couverture de cet article 😉) : comme avec le numérique, c’est la dose qui fait le poison ! Un bon cours numérique, c’est avant tout un bon concept pédagogique.

Un manque à combler dans le paysage français

La création de La Digitale part d’un constat : il est dur pour les enseignants de trouver des outils éducatifs en ligne qui soient responsables. Cela est d’autant plus important en cette période de pandémie, où le tout numérique s’est imposé malgré nous.

Aujourd’hui, la plupart des outils éducatifs en ligne sont soit :

  • payants, freemium (une partie des fonctionnalités est payante) ou gratuits
  • lorsqu’ils sont gratuits : la monétisation du service se fait sur la collecte des données personnelles des utilisateurs (afin d’en dresser des profils, faire de la publicité ciblée, dresser des habitudes de consommation)
  • remplis de publicités et de distractions

La situation est particulièrement préoccupante pour les enseignants, qui ont une responsabilité vis à vis des données personnelles de leurs apprenants.

La Digitale : le numérique éducatif responsable

La Digitale tente donc de combler ce manque, en proposant une série d’outils numériques éducatifs responsables. Mais au fait : qu’est-ce qu’un outil numérique responsable ?

Pour Emmanuel Zimmert, un outil numérique responsable est un outil :

  • Epuré (sans publicités dans les marges) et sans distractions
  • Facile d’accès (sans avoir besoin de créer un compte)
  • Qui ne collecte pas les données personnelles des utilisateurs
  • Où le numérique est au service d’un concept pédagogique
  • Qui n’est pas intrusif (peu de notifications, pas de rappels, pas de newsletters)
  • Qui respecte les normes d’accessibilité (standards W3C)

… Mais aussi un outil qui fait l’objet d’un design, d’une conception et d’un développement éthique : chargement rapide, code optimisé, choix pertinent des technologies, hébergeur vert, etc. C’est aussi un outil qui responsabilise l’utilisateur : sur La Digitale, pas de comptes et de rappels, il faut tout garder en mémoire et bien penser à archiver ses liens, sans quoi le cours est perdu !

Panorama des fonctionnalités La Digitale

La Digitale propose un éventail d’outils de création, d’animation et de collaboration. Avec l’avantage d’être tous rassemblés sur un même site, ce qui économise du temps de recherche pour trouver le meilleur outil en ligne. Les outils sont assez intuitifs et certains ressemblent à d’autres outils en ligne déjà existants que vous reconnaitrez sûrement.

DIJISCREEN Un fond d’écran interactif pour la classe = la table de mixage de l’enseignant. Dijiscreen n’est pas collaboratif, mais un outil d’animation, initialement conçu pour être projeté en classe.
DIGIPAD Pour créer des murs collaboratifs multimédia.
DIGIDOC Travailler de façon collaborative sur un document.
DIGIBUNCH Pour créer des bouquets de liens.
DIGILINK Pour générer des liens raccourcis et QR codes.
DIGIPLAY Pour visionner des vidéos YouTube sans distraction (et couper des vidéos pour garder uniquement la partie qui nous intéresse).
DIGITOOLSUne série d’outils d’animation simples et utiles.
DIGISTORMPour créer des sondages et des remue-méninges.
DIGICARDPour créer des compositions graphiques simples.
DIGIWORDSPour créer des nuages de mots.
EDUBOXUn espace de travail complétement hors-ligne (Avec un *Raspberry Pi* auquel on peut se connecter avec un téléphone portable).
… et d’autres à venir.

Et qu’en pensent les profs ?

Ces outils sont tout particulièrement adaptés au cours de français langue étrangère (FLE). Lors du webinaire, plusieurs enseignants ont apporté leurs témoignages quant à l’utilisation des outils La Digitale.

- Digipad, un tableau digital multimedia

Sarah Delbois du CAVILAM, mais aussi Andres Novoa & Veronika Guttierez de l’Alliance française en Colombie, utilisent régulièrement Digipad, un tableau digital auquel on peut intégrer différentes activités. Les possibilités sont nombreuses : insérer du texte, un lien vidéo, un lien vers un exercice collaboratif, un questionnaire, une capsule audio, intégrer une page web…

exemple d'activité sur La Digitale Aperçu d’une séquence de cours réalisée par Sarah Delbois sur Digipad

Très pratique selon eux, car plus besoin de jongler entre différents sites et le pad en faisant des partages d’écran, tout est déjà inclus dans le pad !

- Digitools, réintroduire le jeu dans les cours en ligne

Cynthia Cravo est enseignante de français au Portugal et youtubeuse. Elle est particulièrement fane de Digitools, un ensemble d’outils ludiques qui lui permettent de ré-intégrer le jeu en classe, même à distance. Cynthia s’appuie sur des études en sciences de l’éducation selon lesquelles le fait d’extraire une information régulièrement de sa mémoire renforce sa mémorisation.

liste des outils Digitools Liste des différentes outils Digitools

Elle applique cette méthode dans ses cours en pratiquant le jeu (« gamification »). Un exemple : utiliser l’outil roue de la fortune pour tirer un pronom sujet (je, tu, il, elle…) et l’outil tirage au sort pour afficher un verbe et ainsi réviser la conjugaison.

Vidéo de Cynthia Cravo sur Les Digitools :

Pour conclure

Cette découverte tombe à pic pour moi dans une période où je me questionne sur mes usages personnels et professionnels du numérique (lire mon article sur le Digital Declutter). La valeur ajoutée de La Digitale est selon moi de sensibiliser aux bonnes pratiques et à la sobriété numérique dans la sphère éducative.

Je prévois moi-même d’utiliser certains outils La Digitale dans le cadre des projets éducatifs que je mène. Maintenant que Framalink n’existe plus, je pense utiliser Digilink pour créer des QR Codes à intégrer pour les dossiers pédagogiques. Je vais aussi tester Digistorm pour réaliser un vote lors d’un jury en ligne. A titre plus personnel, nous avons déjà utilisé Digipad pour créer une carte virtuelle pour le départ d’un collègue.

Si La Digitale est une excellente plateforme, attention cependant à diversifier vos outils numériques pour ne pas mettre toutes vos données dans le même panier et ne pas devenir dépendants d’un service (cf. campagnes Dé-googlisons et Dé-framatisons internet). Pour palier à celà, Emmanuel a publié tous les outils sous licence publique générale GNU v3 sur Gitlab, ce qui permet aux institutions de mettre en place leurs propres instances des outils si elles le souhaitent.

Une belle initiative qui montre qu’un autre numérique est possible !

Pour aller plus loin :