Dans ma présentation, je vous ai annoncé la couleur de cette rubrique mode : présenter une "autre" mode, plus écologique et en décalage avec la mode mainstream. Pour mon premier article, j'ai tout de suite pensé à Coffin Rock, une créatrice bordelaise aux créations écologiques et décalées, le tout avec une touche d'humour !

Coffin Rock vit de sa passion du DIY et crée des objets écolos et zéro déchet pour les besoins du quotidien : lingettes démaquillantes, serviettes hygiéniques, sacs en vrac… Coffin est une personnalité inspirante et colorée (bien que goth :smirk:). Je l’ai interviewée pour vous faire découvrir son univers de sorcière des temps modernes.

Allons droit au but : Qui es-tu Coffin ?

Coffin Rock portrait

Je suis une créatrice établie à Bordeaux depuis plusieurs années. Je crée des objets écologiques et ténébreux que je propose sur les marchés et sur mon site internet.

Féministe, sorcière, goth’, écolo et à tendance végane, mes créations sont à l’image de la personne que je suis. Je m’inspire beaucoup du cinéma fantastique et de la nature.

Je propose des collections au gré des saisons :

  • au printemps : le mois des sorcières avec We all are Witches et le marché des sorcières que j’organise depuis plusieurs années sur Bordeaux ;
  • en septembre : le mois des vampires et son marché attitré ;
  • en octobre : Halloween (évidemment) ;
  • en décembre : un calendrier de l’avent(ure) très forestier.

J’aime trouver un rythme qui emmène les personnes qui suivent mon travail d’un sabbah à l’autre, en respectant le rythme de la nature.

Tu dois avoir un emploi du temps ministre avec tout ça ! ;) Parle-nous un peu du concept de ta boutique Coffin Rock : quand et comment t’es venue cette idée ?

lingettes démaquillantes cercueil

J’ai longtemps cherché des accessoires de la vie courante qui plaisaient à mes goûts et à force de ne pas trouver, je me suis donné le challenge de les fabriquer. J’ai trouvé ma première machine à coudre dans la rue, sur une poubelle. Elle fonctionnait très bien et ça a été le déclic : je me suis dit que c’était le moment de faire mes propres serviettes hygiéniques lavables et mes gants de toilette en forme de cercueil… Petit à petit, j’ai créé une gamme très vaste d’objets usuels du quotidien. Cela va bientôt faire une dizaine d’années que j’ai commencé et j’ai fait beaucoup de chemin depuis.

…Tu m’as l’air d’être une vraie passionnée !

On en parle peu dans l’univers de la création, mais remplir son quotidien d’une activité qui nous tient à coeur est quelque chose de terriblement bénéfique. J’ai évolué et appris tellement de choses ces dernières années et je suis devenue de plus en plus la personne que je souhaite être dans le monde. Créer Coffin Rock fait partie des choses de ma vie qui m’ont amené le plus d’expériences et de rencontres enrichissantes.

À qui sont destinées tes créations ?

Au départ, je souhaitais vraiment m’adresser aux gothiques, aux métalleux-euses et aux personnes ténébreuses. Et puis je me suis rendue compte qu’il y a plein de gens “classiques” qui aiment ajouter une petite touche d’exotisme dark à leur vie. Que ce soit par une petite pochette avec des ossements, ou un coussin en forme de chauve-souris super ergonomique pour la nuque.

os à geek coffin rock

En gros, tu démocratises un peu le goth !

J’ai une anecdote à ce sujet : une dame souhaitait m’acheter un porte-chéquier qui avait de jolies roses, mais aussi des crânes. Elle avait la cinquantaine, très chic, très bourgeoise. Elle me dit que ces roses sont très belles. J’ai tout de même tenu à la prévenir qu’il y avait des crânes aussi sur le motif. Elle m’a regardée, a rigolé et m’a dit que c’était parfait, que ça “taquinerait” ses enfants et ses client-e-s… Entre elle et quelques personnes âgées de plus de 80 ans qui m’ont acheté des créations sur les marchés, j’ai compris qu’en fait mes créations sont destinées à tout le monde, quels que soient leurs goûts ou leurs styles. Et franchement, c’est très vivifiant et souvent surprenant !

collection papillons coffin rock

… c’est génial ! Tu es très branchée écologie, comment appliques-tu cette conviction dans tes créations ?

J’ai grandi en Suisse, l’écologie fait partie des gestes quotidiens d’une manière simple et logique. Il n’était donc pas question pour moi de fabriquer sans penser à l’impact que je peux avoir sur la planète. Outre mes créations zéro déchet, j’essaie de faire attention à la provenance de mes tissus.

Je suis d’ailleurs très contente que l’entreprise qui imprime mes motifs à la demande ait désormais un atelier en Allemagne, car avant je les importais des Etats-Unis (Je fais imprimer des micro-collections à partir de photos que je prends lors de mes voyages et je mets aussi en avant des films que j’aime beaucoup). J’essaie aussi d’utiliser le maximum de tissus en réfléchissant à la découpe, les chutes et petits fils se retrouvent mélangés à mon rembourrage de coussins. Ainsi, je n’ai que très peu de déchets.

coussin buche coffin rock

Comment incites-tu tes abonnés à adopter un comportement éco-responsable ?

Je parle beaucoup d’écologie au quotidien sur mes réseaux sociaux et j’aime proposer des solutions faciles à mettre en place. Par exemple, sur mon site, sur les fiches des lingettes démaquillantes lavables, je donne une recette très simple à base d’huile et d’eau pour créer son propre démaquillant. Je pense que c’est important de montrer par l’exemple qu’il est simple de franchir le cap et que ça peut se faire petit à petit. Je montre des possibles, sans jamais juger les gens qui ne font pas ces choix.

J’ai commencé à faire des vidéos postées sur youtube sur le zéro déchet. Pour l’instant il y en a une seule qui parle des serviettes lavables. Mais je prévois d’en tourner plus et peut-être de présenter mes coups de coeur ou mes couacs que je peux trouver dans le commerce. Ce n’est pas forcément évident de découvrir cet univers qui peut sembler compliqué et hermétique, alors je me dis que si par de petites vidéos à ma sauce je peux présenter des alternatives de vie, ça peut aider les autres à franchir les cap, c’est motivant !

Quels sont les articles que tu vends le plus ?

Oh, c’est une étrange question. Je dirais que depuis l’année dernière et le scandale de la taxe tampon, mes serviettes lavables ont la cote ! Il faut dire que je me démène pour trouver des tissus imperméables rigolos, ténébreux et mignons et que c’est une création qui me tient vraiment à cœur ! L’avantage avec mon très large panel de créations, c’est que les gens vont choisir des articles totalement différents d’une commande à l’autre.

serviette hygiéniques lavables coffin rock

J’adore la pointe d’humour dans tes créations et toutes les références pop culture. Quelles sont tes œuvres fétiches ?

J’aime beaucoup les films des années 20-50, en noir et blanc, ces personnages très différents de ce que l’on propose aujourd’hui. Un de mes chouchous absolu est La fiancée de Frankenstein de James Whale : les cadrages, les lumières, le rythme, l’histoire… ce film me donne des frissons à chaque fois que je le regarde !

lingettes démaquillantes frankenstein coffin rock

Sinon, définitivement le cinéma des années 80-90, justement très pop culture ! Je pourrais citer des séries comme Buffy contre les vampires, X-Files ou Le petit vampire. En films : The Craft, Le Labyrinthe (avec David Bowie), Entretien avec un vampire ou Dracula (bon, ça fait beaucoup de vampires tout ça)…

Le cinéma fantastique a une belle place… Je pense entre autre à des films comme Donnie Darko ou The Crow.

Et puis si je dois faire un classement, j’ai deux films très différents qui ont une place d’œuvre fétiche dans ma vie : Crash et Harold & Maude (j’ai d’ailleurs fait un cadre brodé en référence à ce film).

coffin rock

Tu es une vraie cinéphile !

Oui, j’aime beaucoup le cinéma et j’écoute beaucoup de musique. J’essaie clairement aussi d’apporter une petite touche légère et humoristique car j’aime sourire à la vie et aux gens. J’aime mixer le gore à l’humour, avec des visuels parfois un peu percutants pour présenter mes créations. Surtout pour les créations écologiques qui ont dans les boutiques bio des visuels très épurés, très beige, blanc, pastel, très éloignés de mon univers “dark’n’roll” !

bloody coffin rock

C’est quoi le G.I.Y. ?

Le Goth It Yourself est ma version goth’ du DIY (Do It Yourself). J’ai quelques projets secrets à ce sujet qui pourraient se concrétiser cette année… je n’en dévoilerai guère plus pour l’instant… mais…

Tu gères aussi la page « We are all witches ». Peux-tu me parler de ce projet ?

coffin rock we are all witches

We all are Witches est un coven créatif éphémère. Chaque année, au mois d’avril (le mois se clôturant, le 30, par la Walpurgis Nacht - la nuit des sorcières) nous sommes plusieurs créateurices (contraction de créateur et créatrice) à nous retrouver autour d’un thème hebdomadaire et à proposer notre vision artistique de ce sujet. C’est l’occasion de sortir des sentiers battus, de tester d’autres supports. C’est très vivifiant de voir qu’un sujet peut être interprété de bien des manières différentes. En plus, c’est une joie d’avoir des artistes, écrivain-e-s, et créateurices qui participent. Le monde créatif est vaste et regroupe beaucoup d’artisanats différents. C’est aussi l’occasion de pouvoir échanger entre nous et de créer des liens. Je designe aussi un visuel de fond qui est utilisé par tou-te-s les participant-es afin de proposer des collections inédites et communes avec une charte graphique unique.

Les créations sont dévoilées chaque samedi, il y a donc un rythme et du suspense :wink: J’organise aussi un marché des sorcières durant le mois d’avril, afin d’essayer de réunir les participant-e-s et d’autres artisan-e-s autour de ce thème mystique et immortel.

C’est quoi une sorcière des temps moderne ?

we are all witches

Une sorcière des temps modernes… pour moi, “sorcière” est un terme qui peut dire “personne libre, joyeuse et active dans sa vie, avec un attrait pour la nature et la magie”. Alors toutes les sorcières sont modernes de ce point de vue là.

La sorcière est-elle la nouvelle icône du féminisme ?

Je pense que les sorcières ont toujours été d’une certaine manière féministes, puisque la légende populaire les présente comme des femmes libres, faisant en général des métiers qui leurs sont interdits et qui prennent leurs décisions de vie par elle-même, souvent en sortant des cadres définis par la société. Il y a le côté de se construire seule, d’avancer, de croire en soi, d’avoir la confiance de ne pas être en accord avec le monde qui nous entoure et de déconstruire des schémas imposés.

Je ne pense pas que la sorcière soit une nouvelle icône pour le féminisme, mais peut être que les féministes se rapprochent des sorcières dans le fait de combattre les inégalités du monde patriarcal dans lequel nous évoluons encore un peu trop.

Je te donne la possibilité d’utiliser un sort et de confectionner une potion… que fais-tu ?

Moi je suis une faiseuse, alors je confectionne la potion ! J’ai la grande chance, pour une habitante de ville, d’avoir une petite parcelle de jardin. J’y fais pousser des simples, ces plantes médicinales souvent considérées comme de mauvaises herbes. Cela me permet de concocter des tisanes, des smudges, des mélanges de plantes pour la cuisine, d’en mettre dans les savons que je fabrique et de les utiliser en magie.

…“There is magic all around us !”

Merci Coffin !

Merci Marguerite !

Pour retrouver Coffin Rock sur le web :